La pêche aux écrevisses dans les Bouches du Rhône

Publié le par APASMC

 

Nous sommes fréquemment interrogés sur la pêche de l'écrevisse.

Il existe une réglementation nationale (Articles R436-10, R436-18,  R436-23, R436-26.)
Complétée et adaptée  par des prescriptions locales (Arrêtes prefectoraux, avis annuels, voire règlements intérieurs)

Faisons le point:

Il faut être titulaires d’une carte de pêche délivrée par une association agréée pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique (AAPPMA) dans les eaux libres.
 
Cette pratique est autorisée à condition d’employer des balances à écrevisses (maximum 6 par pêcheur simultanément).
Leur diamètre ne doit pas dépasser 0,30 mètre. La  maille pour les espèces autochtone est de 27 mm, mais peut être abaissée à 10 mm pour les espèces allochtones (écrevisses de Californie, Louisiane, américaine)

Attention, comme pour les poissons, il est interdit de les capturer à la main.

 

Toutes les écrevisses ne sont pas capturables:

Dans les Bouches du Rhône:, 

Les espèces autochtones comme l’écrevisse à pattes rouges, à pattes grêles à pattes blanches et des torrents font l’objet d’une protection totale  interdisant leur capture toute l’année. (arrêté préfectoral )

 

- la réglementation prévoit une taille de capture et une période de pêche autorisée uniquement pour les écrevisses autochtones. De fait, les écrevisses allochtones peuvent être capturées toute l'année et quelque soit leur taille.

-Le transport à  l’état vivant est soumis à autorisation pour l’écrevisse de Louisiane. 

 

En complément deux documentations intéressantes de nos amis Lorrains et de l'AFB (ex ONEMA): (fichiers PDF,  le chargement peut être long)


Guide-didentification-des-écrevisses-en-France-métropolitaine

Etude ecrevisses2014_201609.pdf

 

 

Publié dans Réglementation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article