BLACK-BASS et SANDRES protègent leurs nids

Publié le par APASMC

Rappel: le 1er mai c’est l’ouverture de la pêche aux carnassiers. Cependant certaines espèces comme le Sandre et le Black Bass sont en pleine période reproduction. C’est pourquoi nous vous encourageons à éviter de les pêcher ou à les remettre à l’eau rapidement en cas de capture afin d’assurer la pérennité de ces deux espèces. Nous comptons sur votre compréhension.

 

La reproduction du Black Bass commence quand la température de l’eau atteint les 18°C environ. Sur le département du Gard elle commencera au mois d’avril pour se terminer en juin.

Le mâle commence à faire le nid sur une bordure dans une profondeur de moins d’ 1 mètre. A l’aide de ses nageoires et de sa queue, il va nettoyer le nid pour le débarrasser de toutes les algues et fines de boue.

Lorsque la ponte intervient et que le mâle vient féconder les ovocytes, celui-ci va protéger le nid durant près d’un mois.  Il aura pour rôle d’oxygéner les œufs et de les protéger des prédateurs.

Durant cette période cruciale du cycle biologique, si le mâle voit passer tout intrus (un leurre par exemple) à proximité du nid, il aura pour réflexe de s’en saisir ou de le chasser. Si celui-ci est capturé et relâché très rapidement, il peut encore rejoindre le nid. Mais si le combat est trop éprouvant, alors il laissera le nid à la merci des cyprinidés et la ponte sera condamnée. Beaucoup de pêcheurs, pensent  protéger l’espèce en pêchant uniquement en pleine eau. Cette pratique peut être néfaste aux femelles pleines d’œufs qui vont stresser lors du combat, et la qualité de la ponte peut en être altérée.

L’ouverture du brochet en seconde catégorie se fait en pleine période de fraie du black-bass. Il est du devoir de tous, de raisonner les pêcheurs novices ou « idiots », de l’incidence de leurs actes sur le devenir de l’espèce. Nous vous encourageons à éviter de les pêcher ou à les remettre à l’eau rapidement en cas de capture afin d’assurer la pérennité de l’espèce.

 

Le sandre possède une caractéristique commune avec le Black Bass : le mâle construit un nid et va protéger le nid tout au long de l’incubation jusqu’à la naissance des alevins. Comme le Black-bass il chassera tout intrus qui ose s’approcher du nid. Il est alors une proie facile pour certains pêcheurs en quête de l’amortissement de leur permis de pêche. Le mâle est appelé « charbonnier » de part sa couleur noirâtre. Nous vous encourageons également à éviter de les pêcher ou à les remettre à l’eau rapidement en cas de capture afin d’assurer la pérennité de l’espèce.

Source Fédération 30    

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article